L’Ambassadeur d’Israël, Eli Ben Tura sur le départ: «S’Il y a une chose que je vais amener avec moi…»



L’Ambassadeur d’Israël, Eli Ben Tura sur le départ: «S’Il y a une chose que je vais amener avec moi…»
En fin de séjour au Sénégal après quatre (4) années de service, Dr Eli Ben Tura, l’Ambassadeur d’Israël dit quitter le pays de la «Téranga» (hospitalité) avec beaucoup de leçons apprises. « J’ai fait quatre (4) années au Sénégal…Tout ce temps de séjour nous a permis de renforcer les relations entre le Sénégal et Israël…Il y a chaque année, plusieurs Sénégalais qui vont en Israël…J’ai constaté qu’au Sénégal, la religion joue un rôle très important. C’est un pays laïc mais la religion a une majorité musulmane…Ce qui m’a le plus marqué, c’est la tolérance et l’ouverture. Ce sont des choses qui peuvent faire du Sénégal, un exemple dans le monde.


Aujourd’hui, nous sommes dans un monde conflictuel et agressif. Ces valeurs dont dispose le Sénégal peuvent beaucoup aider dans la résolution des problèmes. Je n’ai jamais vu, malgré les différentes ethnies et religions au Sénégal, quelque problème que ce soit…Et c’est quelque chose de formidable. S’Il y a une chose que je vais amener avec moi, c’est cette tolérance et l’ouverture des Sénégalais…Des gens pensent que l’Islam n’est pas une religion tolérante et qu’elle est agressive mais le Sénégal qui est en majorité constituée de musulmans, donne un très bon exemple de d’Islam ouvert et tolérant », encense Eli Ben Tura.
 

L’Ambassadeur d’Israël qui dira avoir «rencontré tous les guides des différentes confréries » et leurs « relations sont magnifiques ». En ce sens assure-t-il : « la coopération agricole entre le Sénégal et Israël va continuer car c’est un programme signé. C’est formel ». Avant d’aborder dans une interview accordée à « l’Observateur », le conflit Israélo-palestinien. Ce, pour préciser que ce conflit «n’est pas religieux mais politique ».


Mercredi 24 Juin 2015 - 10:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter