"L'Etat dépense des milliards dans des événements comme le sommet de la francophonie alors que...", Fadel Barro

Le mouvement de contestation est contre le sommet de la francophonie tenu ces 29 et 30 novembre derniers. "Y'en a marre" déplore le fait que des milliards soient ainsi "dépensés" tandis que les Sénégalais sont menacés par un mauvais approvisionnement en eau. Dès lors par la voix de leur coordonnateur, Fadel Barro, les "Y'en a marristes" d'avertir l'Etat contre une hausse des tarifs de l'eau.



En effet, le mouvement"Y'en a marre" par la voix de son coordonnateur,  s’est prononcé sur l’annonce d’une augmentation du tarif de l’eau. Fadel Barro persiste et signe: «Nous ne l’accepterons pas, que l’Etat trouve des solutions avec les bailleurs". Selon lui: "La vie est assez chère comme ça pour qu’on nous parle de hausse du tarif de l’eau ».


Se prononçant en marge de la conférence de presse du mouvement "Vigilant Citoyen" pour dénoncer "le non respect des normes environnementales de la société Dangoté", le "'Y'en a marriste" estime que "les centaines de milliards investis dans des projets beaucoup moins prioritaires devraient plutôt être utilisés pour le bien être des sénégalais".


Sur ce point, le défenseur de la cause des citoyens de s'insurger contre le fait que "l’Etat dépense des milliards pour des événements comme le sommet de la francophonie tandis que le pays est menacé de mauvais approvisionnement en eau". Fort de ce fait, Fadel Barro appelle l’Etat à "se concentrer sur les priorités. Et d’ajouter: «Nous sommes aux côtés des sénégalais et défendons leurs intérêts». 
 


Ndèye Coumba Fall

Jeudi 4 Décembre 2014 - 16:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter