"L'Etat ne doit pas un seul salaire aux agents de Sénégal Airlines", Abdoulaye Diouf Sarr



Ce sont les agents de ladite boîte qui seront contents, eux qui réclament leurs salaires des mois de décembre, janvier, février, mars et avril. Précisions du ministre du Tourisme et des Transports aériens: «L’Etat ne doit pas un seul salaire aux agents de Sénégal Airlines». Fort de ce fait, Abdoulaye Diouf Sarr de préciser qu’au niveau du gouvernement, il est plutôt question d’ «une stratégie de redressement et de restructuration». Ce, dans « ce secteur très stratégique ». Un «redressement qui suit un processus» d’autant plus que «l’entreprise au niveau de ses instances est en train de finaliser en interne le nettoiement de la boîte»,  poursuit la tutelle qui ne manque d’indiquer qu’ «aujourd’hui, il est extrêmement important de noter et de préciser que l’Etat ne doit pas un seul salaire aux agents de Sénégal Airlines» mais «l’Etat s’engage avec la Direction de Sénégal Airlines à les aider à sortir de cette situation avant que le plan de relance et de restructuration ne soit mis en œuvre ».
 

«Ce que je peux confirmer », relance le ministre, «c’est que l’Etat considère que le Sénégal doit avoir une position de hub aérien dans la sous-région». Dès lors, l’autorité est en train de tout faire pour que «notre pays puisse disposer d’une compagnie aérienne nationale digne de ce nom».

 


Lundi 20 Avril 2015 - 18:23




1.Posté par meless le 20/04/2015 22:48 (depuis mobile)
Kii mo meune doul.... sil ny avait pas de retard de 5 mois de salaire les employés ne se seraient pas permis de faire des greves assemblée générale pour réclamer leurs du

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter