L'Inde reconnaît le troisième genre

En Inde, la Cour Suprême a reconnu mardi l'existence d'un troisième genre.



En Inde, beaucoup de transgenres gagnent leur vie en chantant, dansant ou bien via la prostitution et la mendicité.
En Inde, beaucoup de transgenres gagnent leur vie en chantant, dansant ou bien via la prostitution et la mendicité.

Cette décision de justice historique va accorder des droits à de nombreuses personnes qui ne se considèrent ni homme ni femme.

La cour a ordonné au gouvernement de donner le droit aux transgenres à des emplois réservés comme les autres minorités.

D'après des estimations, il y a deux millions de transgenres en Inde.

Une personne transgenre adopte l’apparence et le mode de vie de l’autre genre sans nécessairement changer de sexe.

Les militants disent que les transgenres, eunuques et travestis vivent en marge de la société et souvent dans la pauvreté.

Exclus à cause de leur identité sexuelle, beaucoup sont forcés d'avoir recours à la mendicité ou la prostitution pour s'en sortir.

Les groupes de défense des droits de l'homme disent que les transgenres sont victimes de discrimination et que les hôpitaux refusent parfois de les accueillir.

En 2009, la commission électorale indienne avait franchi une première étape en autorisant les transgenres à cocher la case « autres » sur les bulletins de vote.

Le Népal a également reconnu l’existence d’un troisième genre en 2007 tout comme le Bangladesh l’an dernier.

Source : BBC Afrique

 



Mercredi 16 Avril 2014 - 11:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter