L'ancien ministre Habib Sy en colère après la publication des listes: "Le Pds nous a poignardés dans le dos ..."

L'ancien ministre et Directeur de cabinet du président Wade n'est pas content du choix fait par le Pds dans le département de Linguère. Habib Sy a dit toute sa frustration avant d'accuser Oumar Sarr de copinage.



L'ancien ministre Habib Sy en colère après la publication des listes: "Le Pds nous a poignardés dans le dos ..."
Moins de 24 heures après la publication des listes pour les élections législatives, les frustrations sont déjà au rendez-vous. Dans les rangs du Parti démocratique sénégalais (Pds), c'est l'ancien l'ancien ministre et Directeur de cabinet du président Wade qui est le premier à monter au créneau pour dénoncer les choix effectués par son parti au niveau de son département. Habib Sy considère la non-investiture de Me Adama Fall comme une lâche trahison. "La direction du Pds nous a poignardés dans le dos et nous ne l'accepterons pas. Ce n'est pas la personne de Habib Sy, mais cette tentative de nous humilier au niveau de notre base. C'est cela que nous n'accepterons pas", a-t-il lâché dans les colonnes de L'Observateur.

D'après Monsieur Sy, la fédération Pds de Linguère, après s'être réunie en Assemblée général, avait porté son choix sur l'avocat libéral Me Adama Fall pour être la tête de liste départementale "qui est l'avocat du parti, l'avocat de Me Abdoulaye Wade, quelqu'un qui est connu dans le parti et dans le département". Mais grande a été sa déception quand il a constaté que c'est un inconnu qui a été choisi uniquement "parce que c'est l'ami de Oumar Sarr", le coordonnateur du parti.
Habib Sy et ses partisans ne comptent pas accepter le choix de leur parti et promettent de s'opposer aux investitures sans dire comment ils comptent s'y prendre.
 

AYOBA FAYE

Samedi 10 Juin 2017 - 11:04




1.Posté par mayday le 10/06/2017 17:06
Certains politiciens ne cesseront de nous étonner! La création de son "mouvement" devait avoir pour conséquence ; la confection de sa liste si tant est que celui n'était pas virtuel, ou un épouvantail pour faire chanter le PDS.
Pris dans son propre jeu.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter