: LA RUSSIE ACCUSE LES MEDIAS ETRANGERS DE DEFORMER LA REALITE SUR LES JO DE SOTCHI



: LA RUSSIE ACCUSE LES MEDIAS ETRANGERS DE DEFORMER LA REALITE SUR LES JO DE SOTCHI
"Il est vrai que compte-tenu de la quantité d'étrangers, de sportifs et de supporteurs (sur place), il est maintenant devenu pratiquement impossible de mentir. Mais il y a eu des tentatives"
- Serguei Lavrov
 
Sotchi – mais aussi la Syrie, Genève II, l’Ukraine -, car les JO sont le prétexte et le déclencheur, est l’occasion d’une nouvelle vague de Russophobie dans les médias et les milieux politiques de l’OTAN.
 
Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a accusé ce lundi les médias étrangers de déformer à dessein la réalité dans la couverture des JO de Sotchi, de la crise en Syrie et sur l'Ukraine. « Et à l'égard des crimes de différents régimes, et à l'égard des jeux Olympiques, il y a de nombreux exemples qui démontrent l'existence de tentatives absolument conscientes de former l'opinion publique dans un certain sens (...) et pour cela les médias ne répugnent pas à recourir à la manipulation et au mensonge délibéré », a déclaré fort justement Lavrov.
 
« Cela se produit y compris à l'égard des jeux Olympiques », a-t-il ajouté, dans des propos disponibles sur le site du ministère russe des Affaires étrangères. La télévision publique russe, qui contre-attaque, a reproché ces derniers jours aux médias étrangers, occidentaux notamment, d'insister sur les imperfections des JO de Sotchi, voire d'en inventer, pour noircir le tableau à dessein.
 
Le ministre Lavrov répondait à une question sur un sujet de la chaîne américaine CNN systématiquement défavorable à la Russie. « Utiliser sa position dominante dans les médias pour diffuser des mensonges et adapter la réalité à ses propres intérêts politiques, voilà qui ne suscite pas le respect à l'égard des Etats qui le font », a conclu Lavrov.
 
Un rappel élémentaire du fait que derrière les soi-disant « médias libres » occidentaux et leurs arrogants presstitutes, y compris leurs relais libéraux en Russie même, se dressent les états de l’OTAN, USA en tête, et leur argent ...
 
Luc MICHEL
 
Photo : concours de caricatures russophobes du ‚Moskauer Deutsche Zeitung’…
Les libéraux de l’UE et leurs complices « russes » oublient que ce sont les soldats de Staline qui ont assuré en 1941-45 la liberté de l’Occident. Les Libéraux de l’époque, eux, de 1938 à 1940 ont fuit à Londres ou à Alger. Staline, lui, est resté au Kremlin en décembre 1941, avec la Wehrmacht à 15 Km …

Dépéche


Mercredi 19 Février 2014 - 12:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter