LE GACHIS MACKY : UN DOMMAGE REGRETTABLE POUR LE SENEGAL



LE GACHIS MACKY : UN DOMMAGE REGRETTABLE POUR LE SENEGAL
J’apprécie particulièrement le comportement des sénégalais vis-à-vis de MACKY. Ils ont dans leur quasi intégralité renoncé à croire en lui, ou à espérer quelque chose de lui, ou de son régime. L’on se rappelle les manifestations tous azimuts à l’époque de Me WADE. Les gens manifestaient à tout va pour un oui, ou pour un non. Il était vrai quand même que ceux qui s’agitaient étaient surs d’être entendus, et leurs revendications d’une manière ou d’une autre prises en compte. Aujourd’hui, les sénégalais ont renoncé à manifester, même pour leurs droits les plus légitimes : l’eau manque structurellement aux populations ? Elles mettent en place une chaine de solidarité. L’électricité est devenue une denrée rare ? On se rabat sur les chandelles. Plus de manifs : il est vrai que le  prix du mouchoir rouge peut servir à acheter un sachet de café, et du sucre !

 
Plus personne ne manifeste, désormais. Chacun ravale sa déception, chacun tait sa frustration et attend stoïquement les prochaines échéances électorales.  Les sénégalais ont perdu tout espoir en MACKY ; Ils ont perdu tout espoir en MACKY d’autant plus qu’il les toise de haut avec mépris et les accuse de tous les maux. Le pays est à l’arrêt ? Oui, les sénégalais sont paresseux ! Les politiques publiques sont inopérantes ? Oui, les fonctionnaires sont corrompus et incompétents !

 
Ce déni continu de son échec patent est pathétique !
Et même les insulteurs publics qui le défendaient becs et ongles ont fui les plateaux télé. Il est vrai qu’ils ont braillé partout que tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes de MACKY. Ils ont été depuis lors rattrapés par la réalité : rien n’a changé, les promesses futiles se sont évanouies au contact de la réalité concrète, quand ils ont été rattrapés par le temps. C’est bien vrai en effet que leurs mensonges démagogiques n’y ont pas résisté ! Aujourd’hui, qui parmi les affidés de MACKY ose répondre à une interpellation sur l’Acte III de la Décentralisation ? Qui parmi son entourage ose parler du secteur de l’Energie ?  De l’Hydraulique ? De l’Education ?
 

Tout va à vau-l’eau !
Et même MAREME et sa fondation ajoutent au désastre : pour la première fois dans l’histoire de mon pays cette bonne dame est allée jusqu’au Sud-Ouest du pays servir des «ndogou» aux malades ! Depuis quand les malades jeunent-ils ? Il est vrai que cette nouvelle dévote et sa horde de courtisanes conduites par la bonne femme au foulard ignorent que le jeûne est interdit aux malades, qui en sont déchargés jusqu’à leur guérison. Mais que ne feraient un démagogue et une hystérique mal conseillée pour paraitre ? Pauvre SENEGAL ! Pauvre de mon peuple ! Pendant qu’il se morfond dans la misère et que jusque dans ses fondements nos certitudes sont ébranlées, MACKY le Gras avec TANOR l’ascétique et NIASSE le grabataire échafaudent mouts combines pour le maintenir dans sa misère anesthésiante.

 
Seulement, le peuple sénégalais n’est ni abattu, ni résigné. Il s’est fait une raison et attend l’heure. D’ici là, les sénégalais ont redécouvert et réhabilité la solidarité entre eux : il suffit de voir le formidable élan de générosité durant le ramadan pour s’en convaincre. Au moins, l’avènement de MACKY au pouvoir et l’échec patent qui s’en est suivi ont été suffisamment instructifs pour que nous autres sénégalais découvrions à nouveau combien il était vrai que chaque peuple, comme le dit Dieu, a les dirigeants qu’il mérite.


Cette solidarité désintéressée, ce don spontané doit être lu par MACKY et ses souteneurs comme le premier signe annonciateur d’un nouvel élan des citoyens sénégalais, qui sont en train de comprendre qu’ils étaient d’abord les principaux acteurs du changement qu’ils ont longtemps espéré des hommes providentiels de la trempe de MACKY, qui a prouvé à l’épreuve du pouvoir qu’il était un tartarin.

 
Tenir des conseils de ministre décentralisés, lancer HABRE à la meute de journalistes du monde entier, créer une actualité judiciaire fournie, tout ce tintamarre, c’est beaucoup de bruit pour rien. Les sénégalais sont prêts, et je doute fort que MACKY, notre Pauvre Christ  du Bombah national, n’ait senti le vent tourner. Il en est incapable, comme d’habitude.
Cissé Kane NDAO, Président de l’A.DE.R


Jeudi 23 Juillet 2015 - 11:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter