La BNDE démarre ses activités le 27 janvier et s'érige en sérieux concurrent pour les banques



La BNDE démarre ses activités le 27 janvier et s'érige en sérieux concurrent pour les banques
La Banque Nationale pour le Développement Economique (BNDE) est en train de prendre pied au Sénégal. Elle va démarrer ses activités officiellement à partir du 27 janvier prochain. La BNDE née d'une transformation organisationnelle du Fonds de promotion économique, entamée en 2008, compte faire mieux que le FPE. En effet, elle envisage, selon une source bien informée, de se positionner et de concurrencer sérieusement les banques commerciales de la place. La BNDE va, selon notre interlocuteur qui a requis l’anonymat, offrir à ses clients tous les produits bancaires existants : du crédit immobilier à la consommation sans oublier l’ouverture de comptes particulier et entreprise.
 
Toutefois, il faut signaler que la vocation première de la remplaçante du FPE sera de soutenir fortement les PME (Petites et moyennes entreprises) et les PMI (Petites et Moyennes Industries). C’est d’ailleurs dans ce sens que la BNDE va servir de principal bailleur au Fonds de Garantie des Investissements Prioritaires (FONGIP). Les deux structures publiques sur lesquelles compte beaucoup le président de la République pour relancer l’économie ont même signé il y a quelques jours une convention de partenariat. Une position affirmée par son Directeur général, Thierno Seydou Nourou Sy: « En créant la BNDE, l’Etat veut  apporter des solutions adaptées et durables  au financement des Pme et, au-delà, couvrir plus globalement le besoin de financement des acteurs économiques (…) pour contribuer à la mise en œuvre de la stratégie de croissance accélérée et au développement économique et social du Sénégal».
 
Actuellement la BNDE est nichée à la cité Sicap Keur Gorgui. Mais dans le sillage de son déploiement, elle est en train de s’installer à l’immeuble Teylium situé en face de l’Assemblée nationale.

Jean Louis DJIBA

Mercredi 8 Janvier 2014 - 13:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter