La Corée du Sud submergée par la honte



Annonçant sa démission, le Premier ministre sud-coréen, Chung Hong-won, a fait acte de contrition en direct à la télévision : «Je présente mes excuses pour avoir été incapable d’empêcher cet accident.» Au lendemain de la catastrophe, le chef du gouvernement avait déjà été hué par les parents des victimes. Mais douze jours après le naufrage du ferry Sewol qui a fait près de 300 morts ou disparus, l’incompréhension a laissé place à l’indignation et la colère. Si le capitaine fait figure de principal accusé, pour avoir tardé à réagir et avoir été l’un des premiers à quitter ...

Libération

Dimanche 27 Avril 2014 - 21:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter