La Francophonie économique : les chiffres qui font la force de frappe de la communauté



La francophonie économique, ce n’est pas apparemment des paroles en l’air. Ce lundi, au lendemain du 15e sommet de la Francophonie, le Sénégal accueille le premier Forum économique dans cet espace. Les organisateurs de cette rencontre ont profité de l’occasion pour exposer les chiffres qui font que du monde des affaires doit pouvoir compter avec l’espace francophone.
En effet, la francophonie économique produit prés de 10 de la richesse mondiale, en y incluant les pays Francophiles. Ce grand ensemble en devenir représente 16 % du PIB mondial avec un taux de croissance annuel qui avoisine les 7 %. 
Aujourd’hui, l’agriculture est l’un des secteurs le plus porteur de croissance. Et l’Afrique a un grand potentiel à faire valoir sur ce domaine quand on sait que 57 % des terres agricoles de la Francophonie se trouve en Afrique se situent en Afrique subsaharienne et le Maghreb représente le 23 % . D’après les études, le monde francophone représente 11% des terres agricoles.
Sur le plan des matières premières, la Francophonie accumule les 8,4% de gaz naturel. En matière de ressources pétrolières, l’espace Francophone se prévaut dès de 5,5% des réserves mondiales. Selon les données réunies par l’OCDE (2012), l’espace Francophone réunit en son sein les pays comptant parmi les plus importants de l'aide publique au développement que sont la France, le Canada et la Belgique. La Francophonie représente près de 20% du commerce de marchandises mondial avec des volumes d'investissement mondial de plus de 190 milliards de dollars US. 


Lundi 1 Décembre 2014 - 17:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter