La bamboula des marocains sur les terres du Fouta : Adohha s’accapare de 10 000 ha à Podor moyennant 2 milliards CFA



La bamboula des marocains sur les terres du Fouta : Adohha s’accapare de 10 000 ha à Podor moyennant 2 milliards CFA
C’est un bradage systématique des terres du Fouta dans le nord du pays avec la société immobilière Addoha qui s’est adjugée 10 000 hectares dans les communes de Dodel et Démette dans le Podor. Un bail qui s’étend sur 40 ans, la somme de  2 milliards de CFA versée aux communes concernées.
 
Du coté de Podor des personnes crient au bradage de leur sol à une société qui n’a aucune expérience de la culture du riz, non sans dénoncer le montant dérisoire reçu lors de cette transaction.
 
Un projet rizicole situé dans les zones de Dodel avec à Dara Halaybé jusqu’à Démette. Déjà rien que dans la commune de Démette la société marocaine dispose de 8500 ha  et le reste est abrité par la commune de Démette pour  une superficie de 1500 ha.
 
En effet, si certains individus dénoncent cet accaparement des terres, c’est parce qu’ils pensent que la société en question  n’est pas connue dans le domaine dans le secteur rizicole, révèle le journal l’As de ce vendredi. 


Vendredi 21 Avril 2017 - 11:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter