La licence de milicom a été bradée selon Thierno Ousmane Sy



La licence de milicom a été bradée selon Thierno Ousmane Sy
Le ministre conseiller en technologie de l’information et de la communication du Président de la République, Thierno Ousmane Sy est revenu sur le contentieux qui opposait l’Etat du Sénégal à milicom. Pour lui, tout ce qu’on peut retenir sur cette affaire, c’est que la licence a été bradée.
Il a tenu ces propos en marge du point de presse organisé par néosurf.

Le ministre conseiller est, longuement, revenu sur l’affaire Tigo/Etat du Sénégal. Il a fait savoir que ce cas devrait servir d’exemple aux pays africains pour réfléchir sur leur façon de gérer avec les multinationales.
Selon lui, en 1998, Milicom a obtenu presque gratuitement la licence. Mais, en 2000 quand le Président Wade est arrivé au pouvoir, il s’est rendu compte que la plupart des pays vendaient leur licence mieux que cela.

C’est dans cette logique que Milicom avait accepté les nouvelles dispositions que le nouveau pouvoir avait prises.

Mais Ousmane Sy, Milicom a changé d’attitude depuis que Sudatel est au Sénégal. « Depuis que Sudatel a acquis la licence, milicom anime des discussions de tapis puisqu’elle ne s’attendait pas à une telle somme » a révélé le ministre conseiller qui poursuit que c’est «depuis lors les négociations ont été arrêtes (…) puisque l’affaire est en justice ».

Par ailleurs, le Conseiller en TIC de Wade a montré sa colère contre l’article qui a été publié dans un journal américain. «Cet article est insultant pour eux, pour l’Etat et pour le pays » tempête-t-il avant d’annoncer que Karim et lui ont porté plainte.






Marième FAYE (stagiaire)

Vendredi 5 Mars 2010 - 14:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter