La localité de Joal-Fadiouth, symbole de métissage culturel



La localité de Joal-Fadiouth, symbole de métissage culturel
Le Président Léopold Sédar Senghor savait de quoi il parlait en lançant le concept de métissage culturel. A en croire, le député sénégalais Joseph Ndong, la ville de Joal-Fadiouth a toujours été baignée dans le métissage. « Le métissage culturel dont parlait le Président Léopold Sédar Senghor a, d’abord, été déjà une réalité dans sa localité », a révélé le parlementaire sénégalais qui poursuit que Fadiouth est une ville métisse citant le cas de l’ancien ministre sous Senghor, Jean Collin, de race blanche et qui habitait la localité.

En tant qu’institution, vraie symbole de la démocratie, le député a rappelé que la délégation de l’Assemblée parlementaire francophone (APF) était en bon lieu car la localité de Feu le Président de la république du Sénégal, Léopold sédar Senghor, a toujours été un endroit démocratique. « Cette contrée a, toujours, été une localité où la liberté a été respectée », a souligné Joseph Ndong avant de rappeler qu’auparavant, toute personne poursuivie ou chassée de sa localité trouvait une liberté à Joal-Fadiouth.

D’ailleurs, il a rappelé que cette contrée, jadis socialiste – Senghor était du parti socialiste- est devenue complètement bleue, couleur du parti démocratique sénégalais.
Joseph Ndong se prononçait hier au cours de la visite au domicile familial de l’ancien Président Léopold Sédar Senghor, de la délégation parlementaire francophone (APF).



Charles Thialice SENGHOR

Mardi 6 Juillet 2010 - 02:12



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter