La zone économique de Diass abandonnée par les promoteurs émiratis



La zone économique de Diass abandonnée par les promoteurs émiratis
Le projet Dakar Integrated Special Economic Zone (DISEZ) lancé à Diass par le régime libéral en 2007 connaît aujourd’hui un sérieux coup de frein. Les promoteurs émiratis de Jebel El Ali Free Zone (JAFZA) ont disparu des écrans de ce projet qui était pourtant inscrit dans un  vaste cadre et dont le programme intègre l’autoroute à péage, le nouvel aéroport international Blaise Diagne, ainsi que le fameux Port du futur. Il était prévu sur une superficie de 600 ha et la zone spéciale devait recevoir des investissements estimés à 800 millions de dollars, soit environ 400 milliards de FCFA sur 5 ans.
 
Cet investissement aurait permis au total la création de 40.000 emplois directs et 100.000 emplois indirects, mais l’Agence de Promotion des Investissements (APIX), préposée à la reprise, avance à pas de caméléon. Toutefois, le directeur des nouveaux projets de l’agence, Xavier Ricou, dans une interview accordée au « Quotidien », parle d’un possible démarrage avant la fin de l’année 2013.


Mercredi 24 Juillet 2013 - 12:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter