Lauréate du « Falling Walls Lab 2014 » : Marie Thérèse Sall au secours des adeptes de la dépigmentation

Le « Falling Walls Lab 2014 » a été remporté par Marie-Thérèse Fatou Sall. Ce concours initié par la fondation Friedrich Naumann et l'Institut Supérieur de Management (ISM), avait pour objectif d'encourager les jeunes à la création d'entreprise. Ainsi suite à la rude compétition qui s'est déroulée hier dans les locaux de l'ISM, une étudiante de l'Université Cheikh Anta Diop (UCAD) a remporté la mise pour l'aide offerte aux gens adeptes de la dépigmentation.



La demoiselle Marie-Thérèse Sall, va ainsi représenter le Sénégal, le 9 novembre 2014, à la conférence Falling Walls, du nom d'une organisation à but non-lucratif, basée à Berlin et dont la mission est de détecter et de sélectionner de jeunes talents en vue de promouvoir l'esprit d'entreprise. Toutefois, cette dernière a présenté un projet sur des produits cosmétiques. Cela pour répondre au fléau de la dépigmentation qui sévit dans la communauté de femmes noires.


Ses produits qui sont à bases de plantes locales, qui sont tout à fait naturelles et sans danger. Au contraire des produits utilisés pour la dépigmentation qui sont des bombes à retardement. Marie-Thérèse ayant compris ces dangers liés à cette pratique a tenu à venir au secours de sa société à l'aide du Citron, du Bissap et d'huile tirée du baobab, qui seront la base de sa nouvelle gamme cosmétique. Pour un maintien de la peau sans se faire du mal.

« Avec la dépigmentation, on peut se sentir belle, attirante à un certain moment, mais à la longue durée, on remarque les conséquences » a-t-elle dit avant de conclure que « la beauté n'est pas seulement dans le teint clair, elle est partout et universelle ».

Lamba Ka

Jeudi 18 Septembre 2014 - 14:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter