Le Billeteur central du ministère de la Santé détourne les fonds et liste les biens acquis avec la somme



A peine l'épidémie Ebola maîtrisée que le département d'Eva Marie colle Seck fait l'objet d'un scandale financier. Samou Fall, billeteur central du ministère de la Santé et de l'Action sociale fait son chemin vers la prison. Il est accusait par l'agent judiciaire de l'Etat Aïcha Gassama Tall d'un détournement de deniers publics portant sur plus de 27 milliards.

Selon l'Observateur, le mis en cause qui fait l'objet d'un retour de parquet reconnait les faits et liste les biens acquis avec cette somme. Le deal a été découvert au cours d'un audit interne mené par l'Inspection des affaires administrative et financière du ministère de la Santé.

Avant même la fin de cet audit, les inspecteurs ont décelé des manquements financiers graves. Invités à s'expliquer sur ces manquements notés sur sa gestion, Samou Fall présente un bilan laissant apparaître un déficit financier de près de 25 millions reparti entre des stages, des bourses, les ordres de missions et les salaires des mois d'avril et mai 2014.

Ainsi, l'agence judiciaire de l'Etat ne s'est-il pas fait prier pour saisir le procureur de la République d'une plainte pour détournement de deniers publics pour le compte de l'Etat du Sénégal. C'est par la suite que Samou Fall reconnait les faits au cours de son audition.

Il soutient même avoir utilisé une partie de l'argent pour l'acquisition d'un terrain à Darou Mousty à 1,5 million, trois autres parcelles dont une à Khar Yalla (Saint-Louis) et deux à Ngallel, avant de se payer des appareils électroménagers d'une valeur totale de 3 millions de FCfa.

Ibrahima Khalil

Mardi 14 Octobre 2014 - 12:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter