Le Mouvement Eleuk déprécie la candidature de Wade chez les khalifes généraux

La postulation d’Abdoulaye Wade pour un troisième mandat constitue des germes d’une guerre civile, selon le Mouvement Euluk/Mouvement pour le Sénégal. En effet, par la voix de son président Papa Hamady Ndao, une lettre est ouverte aux différents khalifes généraux du Sénégal, pour alerter du danger que cet acte « de trop » du président de la République pourrait engendrer dans le pays. Une lettre supplique reprise par le journal « Le quotidien » et dont Pressafrik vous livre quelques lignes.



Le Mouvement Eleuk déprécie la candidature de Wade chez les khalifes généraux
De grâce au nom de la référence et de vos références intermédiaires, demandez à Wade de renoncer à sa candidature. Vous le savez, et on vous l’a certainement expliqué, que Wade veut faire une candidature de trop et ce sont des situations de ce genre qui mettent les pays africains dans le chaos.
 
Messieurs les honorables chefs religieux, le pays va très mal et vous l’avez certainement ressenti. Même si Dieu vous suffit, vos talibés en souffrent et en meurent. Ce pays vit une crise sans précédent et ses populations sont à bout d’effort, de retenue qu’on leur reconnaissait ; et au moment où certains cherchent la voix du maintien de la paix sociale, le régime sème les germes d’une guerre civile. Aujourd’hui, sa jeunesse s’entretue pour un vieillard de 90 ans. Et pour l’avenir ? « Euleuk » qui fera le pays ?
 
Honorables, Wade prépare un putsch électoral pour passer au premier tour puisqu’il sait qu’il n’a aucune chance au deuxième et le pays sombrera dès l’annonce des résultats…


Mercredi 28 Décembre 2011 - 11:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter