Le PDS juge « grave » la lettre de Souleymane Ndéné Ndiaye et promet une réplique à sa dimension

La lettre de Souleymane Ndéné Ndiaye envoyée depuis Londres à ses frères libéraux irrite sérieusement ces derniers qui préparent une réponse à la dimension du message que des responsables libéraux jugent « grave ».



Le PDS juge « grave » la lettre de Souleymane Ndéné Ndiaye et promet une réplique à sa dimension

La missive de l’ancien premier ministre n’est pas de bon accueil chez ses frères libéraux. En effet, même si la priorité actuelle est donnée à la marche du 08 mai dans la banlieue comme le fait savoir son coordonnateur, Oumar Sarr, le Parti Démocratique Sénégalais (PDS) « va se réunir pour discuter de cette question ». Il est rejoint par le porte-parole du parti, Babacar Gaye qui déclare que « pour le moment, le PDS ne s’est pas encore réuni pour l’apprécier, mais il est évident que nous ne manquerons pas, comme c’est une lettre qui nous a été adressée, de répondre à son expéditeur ».
 
Toutefois, sans vouloir anticiper sur la réponse de son parti, Babacar Gaye avertit l’ancien premier ministre de ne pas s’attendre à une réponse le caressant dans le sens du poil, mais à une réplique aussi « salée » que sa lettre. «…Il semble que c’est une lettre qui porte une certaine gravité, donc il faudrait l’étudier et y apporter une réponse à la dimension de la gravité de la situation que cela crée », laisse entendre le président du Conseil régional de Kaffrine dans les colonnes de « L’observateur ».


Mardi 7 Mai 2013 - 11:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter