Le PSG tente un dernier coup de poker avec Matuidi

Annoncé tout proche de la Juventus, Blaise Matuidi semble sur le point de mettre un terme à son aventure parisienne. Mais d'après L'Equipe, les dirigeants franciliens ont tenté un dernier coup.



Sauf incroyable revirement de situation, Blaise Matuidi vit, à 29 ans, ses derniers instants sous le maillot du Paris Saint-Germain. Arrivé dans la capitale en 2011, le milieu de terrain défensif semble en effet tout proche de sceller son avenir avec la Juventus. Un contrat de quatre ans assorti d’un salaire d’environ 9 M€ annuels bruts est d’ailleurs évoqué avec insistance. En Italie, le Parisien fait également les gros titres du jour, signe qu’un dénouement semble proche.
 
Pourtant, L’Equipe nous apprend que les dirigeants du PSG, Unai Emery et Patrick Kluivert en tête, se sont réunis hier avec l’international tricolore afin de lui signifier l’attachement du club. Un positionnement qui s’inscrit dans la lignée des récents propos d’Emery au sujet de son joueur. « L’exigence pour nous est haute. Je veux les meilleurs joueurs avec moi, avec l’équipe, avec le PSG. Matuidi est l’un d’eux. La décision concerne trois parties. Le club, le joueur et l’équipe. Moi je veux qu’il reste. Il est très important. C’est un bon joueur, il fait partie de l’identité du club, il est l’un des capitaines. Mon opinion est claire, je veux qu’il reste », confiait-il le 11 août dernier.

La déclaration d’amour du PSG est même allée jusqu’à l’évocation d’une prolongation de contrat. Lié aux Rouge-et-Bleu jusqu’en 2018, Matuidi n’aurait pas été insensible à cette marque d’attachement. De là à le faire changer d’avis ? Pas vraiment. Énormément sollicité par Patrice Evra, Matuidi aurait d’ailleurs réaffirmé à ses proches son envie de partir. À moins d’un coup de théâtre, Matuidi s’apprête donc à vivre sa première expérience à l’étranger après cinq ans passés à Paris. Après le départ d’Ibra, une autre page de l’histoire parisienne se tourne.

Source: Footmercato


Jeudi 25 Août 2016 - 07:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter