Le Pse vendu à Washington au secteur privé Américain par le ministre du Budget

Le secteur privé américain, est un partenaire clé dans la mise en œuvre de la vision du Sénégal Emergent en 2035. Dans le cadre de la préparation du Groupe Consultatif qui se tiendra à Paris les 24 et 25 février prochain, Le Ministère de l'Economie et des Finances en collaboration avec le Bureau économique et l'Ambassade du Sénégal à Washington a organisé un Forum des Investisseurs le mardi 11 février 2014 au National Press Club à Washington DC USA.



Ce forum s'est déroulé sous la présidence du Ministre délégué du Budget, Monsieur Mouhamadou Makhtar Cissé qui a conduit la délégation sénégalaise. Monsieur Babacar Beye, Chef du Bureau économique de Washington, a ouvert le forum en rappelant les objectifs du forum, avant d'introduire l'Ambassadeur du Sénégal à Washington Monsieur Cheikh Niang.

Dans son allocution, son Excellence a tenu à rappeler les liens et la forte collaboration qui existent entre le Sénégal et les Etats-Unis depuis plusieurs générations. Il a exposé les différentes opportunités d'affaires offertes par le Sénégal et a terminé en présentant le curriculum du Ministre Cissé avant de l'inviter à prendre la parole.

Dans son discours, le Ministre délégué au Budget, a rappelé la vision de Monsieur le Président de la République d'un « Sénégal Emergent en 2035 », ce qui traduit selon lui une volonté de changer de cap et d'engager durablement le pays dans une dynamique de croissance forte et inclusive, créatrice d'emplois et préservant l'environnement et les ressources. Cette nouvelle vision de développement économique et social a été traduite en un plan stratégique décennal, le Plan Sénégal Emergent (PSE) a-t-il rappelé.

Il a évoqué les trois axes stratégiques distincts mais complémentaires du PSE. Il s'agit dira-t-il au Secteur privé américain de susciter la transformation de la structure de l'économie en mettant l'accent sur la création de richesses et d'emplois, de promouvoir le capital humain, d'élargir l'accès à la protection sociale et préserver les conditions d'un développement durable et de répondre aux exigences de bonne gouvernance et d'intégration régionale.

Le Ministre du Budget a indiqué que le PSE repose également sur des objectifs économiques et sociaux à atteindre pour le Sénégal à 10 ans parmi lesquels on peut citer un taux de croissance de 7 à 8% durable ; la création de 600 000 nouveaux emplois formels ; un PIB / habitant de 1500 US$. Et pour cela le secteur privé américaine est invité à se joindre à l'Etat.

Le Ministre délégué a après son allocution a invité, Messieurs Amadou Hott, Directeur General du FONSIS et Pape Momar Lo, Project Manager Senior de l'Apix à présenter les atouts, les nouvelles stratégies de financement, l'environnement des affaires ainsi que les opportunités d'investissement offertes par le Sénégal au secteur privé américain.


Jeudi 13 Février 2014 - 09:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter