PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



Le Tchad riposte après un rapport de l'ONU sur les crimes en RCA

Le gouvernement tchadien est excédé après le dernier rapport de l'ONU sur les crimes commis en République centrafricaine (RCA). Il s’agit d’un rapport préliminaire d'une vingtaine de pages dans lequel le Tchad est mentionné. Ce rapport devrait être officiellement publié cette semaine mais déjà Ndjamena a vivement réagi le week-end dernier, dans un communiqué, mettant en cause les auteurs du rapport.



Des soldats de l'ex-Seleka dans un pick-up, au nord de Bangui, le 27 janvier 2014. Human Rights Watch accuse des Tchadiens de la Misca de leur apporter leur soutien. REUTERS/Siegfried Modola
Des soldats de l'ex-Seleka dans un pick-up, au nord de Bangui, le 27 janvier 2014. Human Rights Watch accuse des Tchadiens de la Misca de leur apporter leur soutien. REUTERS/Siegfried Modola

Cinq lignes sur vingt-trois pages ont suffi pour provoquer l'ire des autorités tchadiennes. Dans le point vingt-deux de ce rapport préliminaire, les auteurs expliquent qu'il existe de nombreuses preuves démontrant un soutien financier et militaire du gouvernement tchadien à la Seleka.

Ils ajoutent que des officiers tchadiens ont été vus à Bangui après le coup d'Etat dans les rangs de la rébellion. Après la chute de Michel Djotodia, toujours selon ce rapport, ces mêmes officiers ont réintégré l'armée régulière et ont rejoint le contingent tchadien de la Misca. La force africaine a pourtant pour mission de désarmer, par la force si nécessaire, les membres de la Seleka comme les anti-balakas.

Dans son communiqué, le gouvernement tchadien n'hésite pas à parler de « campagne gratuite de diabolisation contre le pays ». Il s'interroge également sur les intentions réelles des responsables onusiens qui, « à chaque occasion, n'hésitent pas à accuser le Tchad ».

« Le gouvernement tient à rappeler une dernière fois qu'il n'a pas soutenu, ne soutient pas et ne soutiendra jamais un mouvement armé ayant l'intention de déstabiliser la RCA ou tout autre pays africain », dit encore ce communiqué officiel.

Source : Rfi.fr
 



Mardi 10 Juin 2014 - 03:20



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter