Le leader du parti républicain irlandais Gerry Adams suspecté de meurtre

Gerry Adams, le président du parti républicain irlandais Sinn Fein, a été arrêté par la police nord-irlandaise. L’affaire porte sur le meurtre de Jean McConville, une des 16 disparus du conflit nord-irlandais. Mercredi 30 avril, Adams s’est présenté de lui-même à la police mais dément toute participation.



Gerry Adams, le président du parti républicain irlandais Sinn Fein, porterait-il une part de responsabilité dans le meurtre de Jean McConville ? Accusée à tort d’être informatrice, cette dernière est enlevée en 1976 devant ses dix enfants, gardée en captivité, battue puis tuée.

McConville était depuis l’une des 16 disparus qui ont marqué le conflit entre protestants et catholiques en Irlande du Nord. L’Armée républicaine irlandaise provisoire, l’IRA, n’a reconnu sa responsabilité dans l’affaire qu’en 1999, puis la police a retrouvé le corps de la jeune femme en 2003.

Selon une ancienne militante de l’IRA, Gerry Adams aurait participé à la planification de l’enlèvement. Une accusation qu’il réfute catégoriquement, bien que le président du Sinn Fein se soit rendu de lui-même à la police, mercredi soir.

Le président du parti républicain irlandais nie toute implication dans l’affaire mais rappelle son lien avec l’IRA et assure qu’il ne s’en dissociera jamais. L’interrogatoire de Gerry Adams survient deux mois après l’inculpation de Ivor Bell, 77 ans, jugé en partie responsable de l’enlèvement.


Rfi.fr

Jeudi 1 Mai 2014 - 15:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter