Le maire de Dakar-Plateau charge le sous-préfet et le ministre de l’Intérieur

Le maire de la commune de Dakar-Plateau, Alioune Ndoye accuse Abdoulaye Daouda Diallo et le sous-préfet de s’acharner contre lui en soutenant le Directeur de la société de gardiennage Lynx sécurité, dans un contentieux qui date de 2007.



Le maire,  Alioune Ndoye est très remonté contre le sous préfet de Dakar Plateau. Il l’accuse de vouloir «bloquer le fonctionnement normal de la commune de Dakar plateau sur injonction du ministre de l’intérieur qui tient à satisfaire son ami».  Alioune Ndoye dénonce et explique que «la commune de Dakar-Plateau a un contentieux avec un tiers qui revendique une dette de 2007 qui aurait été contractée par l’ancienne équipe municipale pour un contrat de gardiennage enregistré en mars 2007 et qui avait été résilié par le précédent maire pour défaut d’exécution des prestations. Tout le monde sait qu’une administration ne peut payer une prestation qu’après service fait et il reste étonnant que le monsieur, jouant de ses entrées ait pu obtenir une décision favorable devant la Cour commerciale et économique de la Cour d’appel et que, usant toujours des mêmes subterfuges, ait pu obtenir du ministre de l’intérieur que ce dernier accepte d’exercer une pression au niveau du sous préfet pour forcer les dispositions légales et réglementaires».

Alioune Ndao dans les colonnes du journal « Enquête », dénonce « Cet acharnement du représentant de l’Etat à refuser l’approbation  du budget à son niveau. Mais aussi, ses mises en demeure, arrêtés  pour modifier le budget de la commune et ordonner le paiement du privé. Une situation qui  bloque toutes les prestations de la commune ». dit-il.


Mardi 23 Septembre 2014 - 12:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter