Le parti de Robert Sagna dénonce une logique de destruction de la filière arachidière



Le parti de Robert Sagna dénonce une logique de destruction de la filière arachidière
« Le Bureau Politique du Rassemblement pour le Socialisme et la Démocratie / Takku Defaraat Senegal (RSD / TDS) est au regret de constater que le régime libéral poursuit sa logique de destruction de la filière arachidière depuis son arrivée au pouvoir en 2000 ».

Dans leur communiqué, les camarades de Robert Sagna expliquent « depuis la Révolution Industrielle du XIXe siècle, chaque pays s’est distingué dans la maîtrise d’au moins un produit de base cultivé. On peut citer, à titre d’exemples, les USA avec leur maïs, la France et sa vigne, la Chine et son coton, le Brésil et son café, la Côte d’Ivoire et son cacao, l’Egypte, le Mali, le Burkina Faso et leur coton et bien évidemment le Sénégal et son arachide ».

Alors qu’aujourd’hui, le constat est que « tous ces pays cités, sauf le Sénégal, continuent de se distinguer dans ces filières agricoles respectives pour marquer leur présence dans le concert de l’économie internationale. Pendant ce temps, le Sénégal recule et disparaît de la liste des pays grands producteurs agricoles. Depuis 2000 en effet, le paysan sénégalais ne parvient plus à disposer de semences de qualité, encore moins en quantités suffisantes ; les points de collecte ont disparu au profit des marchés hebdomadaires ou loumas, lieux par excellence de bradage des récoltes ; le prix du kilogramme d’arachide ne mérite même pas d’être connu : encore 165 francs cette année, décision annoncée à quelques jours seulement de la fête de Tabaski ! ».


Jeudi 11 Novembre 2010 - 16:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter