Le pétrole en hausse, l'Opep devrait réduire sa production de 2 millions de barils par jour

Les cours du brut sont en légère hausse ce mercredi matin, alors que le ministre saoudien du pétrole a indiqué que l'Opep allait abaisser sa production de deux millions de barils par jour.



Le pétrole en hausse, l'Opep devrait réduire sa production de 2 millions de barils par jour
L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) devrait abaisser sa production journalière d'environ deux millions de barils lors de sa réunion ministérielle d'urgence qui se tient ce mercredi à Oran, a indiqué mardi le ministre saoudien du pétrole Ali al-Nouaïmi. "L'offre est toujours un peu supérieure à la demande. Les stocks sont aussi plus élevés que la normale", a déclaré le ministre le plus influent du cartel. "Pour rétablir l'équilibre, il y aura une réduction d'environ 2 millions de barils par jour à cette réunion".

Les cours du pétrole sont repartis à la baisse mardi après ces déclarations. Mais ils se sont repris dans la nuit et entame la journée en légère hausse. Le baril de "light sweet crude" a repris 42 cents depuis laclôture du New York Mercantile Exchange (Nymex) , il s'échange contre 44,27 dollars. A Londres, le Brent de la mer du nord a lui bondi de plus de 3 dollars à 47,58 dollars.

Si la baisse des quotas de l'Opep était acquise, les marchés spéculaient sur son ampleur, alors que le baril a perdu plus de 100 dollars depuis les records atteints le 11 juillet dernier à plus de 147 dollars. Globalement, les marchés anticipaient un abaissement compris entre 1,5 et 2 millions de barils par jour. Mais les analystes doutent que cette décision puisse inverser durablement la tendance baissière.

D'autant que l'Opep estime que la demande mondiale de pétrole devrait reculer cette année et l'an prochain. Pour 2008, "la demande de pétrole a été réduite d'une estimation initiale de hausse de 1,3 million de barils par jour (mbj) à un recul de 0,1 mbj" pour s'établir à 85,83 mbj, table le cartel dans son rapport mensuel de décembre. Et "la dégradation de l'économie dans les pays de l'OCDE réduira selon les estimations la demande mondiale totale de pétrole en 2009 de 0,15 mbj, soit 0,2%, à 85,7 mbj".

Dans son estimation publiée la semaine dernière, l'Agence internationale de l'énergie (AIE) avait elle aussi pronostiqué une baisse de la demande de pétrole en 2008, la première depuis 25 ans. L'AIE tablait sur une baisse de 0,2 million de barils par jour de la consommation cette année, estimant en revanche que la demande se redressera de 0,5 million de barils par jour l'an prochain.

Par ailleurs, l'Opep souhaite une baisse comprise entre 500.000 et 600.000 barils par jour de la production des pays non membres. Quatre pays producteurs non membres de l'Opep ont été invités à la réunion convoquée mercredi à Oran: la Syrie, Oman, l'Azerbaïdjan et surtout la Russie, au coude à coude avec l'Arabie Saoudite pour la place de premier producteur mondial.

source : Latribune.fr

Latribune.fr

Mercredi 17 Décembre 2008 - 09:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter