Le président Sall rejette le rapport Doing Business : « Les dernières mesures d’amélioration du climat des affaires n’ont pas été prises en compte »



Le président Sall rejette le rapport Doing Business : « Les dernières mesures d’amélioration du climat des affaires n’ont pas été prises en compte »
« J’ai eu beaucoup de regrets lorsque j’ai lu le dernier rapport Doing Business. Véritablement, ce qui a été noté est aux antipodes des ambitions que j’ai pour ce pays même si je dois atténuer la remarque vis-à-vis des mes services simplement parce que les dernières mesures d’amélioration du climat des affaires durant le troisième trimestre de l’année 2013 n’ont pas été prises en compte dans le classement Doing Business 2014 qui ont pourtant porté sur la suppression de l’autorisation des transactions, pour l’indicateur transfert de propriété également et pour l’amélioration de la protection des investisseurs par l’adoption de décret révisant le code de procédure civile. Cela a été adopté récemment. En outre l’enregistrement de la demande de création d’entreprises à 24 heures au bureau d’appui de la création d’entreprises…n’ont pas été encore réalisés mais n’ont pas été intégrés dans ce classement. Ce qui n’empêche que nous devons faire plus et mieux plus qu’encore une fois, il s’agit d’avancer pas à pas pour améliorer la gouvernance ainsi que le climat des affaires » s'insurge le président Sall contre le rapport Doing Business lâche avant-hier mardi.

"De la 149e place lors du dernier rapport sur le classement mondial des pays en matière d’environnement des affaires, le Sénégal a régressé de 29 points. Sur 189 pays, le pays de Macky Sall qui se targue d’être un bon élève des institutions comme le FMI, la Banque mondiale et autres se retrouve à la 178e place. Il est devancé de loin par le Rwanda, le Ghana, la Côte d’ivoire, le Burkina Faso et même par la Gambie et la Guinée" sert ledit rapport que le ministre de la Promotion des Investissements et du Partenariat a été le premier à contester.

« La régression de notre pays de 20 points dans ce classement ne se justifie pas » a tempêté Diène Farba Sarr qui a par ailleurs indiqué « qu’ils me donnent d’autres explications. Parce que Mo Ibrahim a placé le Sénégal parmi les 10 pays les plus compétitifs, nous sommes classés 8ème au niveau africain ». 


Jeudi 31 Octobre 2013 - 13:31




1.Posté par ngane le 31/10/2013 17:03
contestez, contestez toujours vous êtes en tête

2.Posté par BESS le 02/11/2013 12:31
C'est le gouvernement le plus nul qui n'ait jamais existé au Sénégal. Vivement 2017 (ou 2019?).

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter