Législatives au Togo: victoire de l’Unir, l’opposition conteste

On connaît depuis ce dimanche 28 juillet au soir les résultats provisoires complets des élections législatives au Togo jeudi dernier. Avec un taux de participation de 65,79%, le parti au pouvoir se taille la part du lion. Mais l’opposition dénonce des fraudes.



Le collectif Sauvons le Togo, ici lors d'un meeting le 23 juillet 2013 à Lomé, dénonce des cas de fraude. AFP PHOTO/PIUS UTOMI EKPEI
Le collectif Sauvons le Togo, ici lors d'un meeting le 23 juillet 2013 à Lomé, dénonce des cas de fraude. AFP PHOTO/PIUS UTOMI EKPEI
La nouvelle Assemblée nationale sera animée par cinq formations politiques. Sur les 91 sièges à pourvoir, l’Union pour la République (Unir) au pouvoir recueille 62 sièges, le collectif Sauvons le Togo, 19, la coalition Arc-en-ciel en obtient six, l’Union des forces de changement, trois, et Sursaut, de Kofi Yamgnane, un.
Ces résultats provisoires seront renvoyés à la Cour constitutionnelle qui va proclamer solennellement l’ensemble des résultats définitifs après règlement des cas de contentieux pour lesquels elle aura été saisie. Des premiers cas ont été relevés. Le collectif Sauvons le Togo parle avec détails de bureaux de vote fictifs et d’urnes bourrées dans plusieurs localités.
Brigitte Adjamagbo-Johnson est sortie de son silence pour la première fois depuis le scrutin, déclarant que ces électeurs et elle-même sont choqués par ce résultat. L’ancien Premier ministre Agbéyomé Kodjo, dans un communiqué dimanche soir, a pour sa part rejeté catégoriquement ce qu’il appelle une « mascarade électorale ».

Source : Rfi.fr

Dépéche

Lundi 29 Juillet 2013 - 10:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter