Législatives aux Comores: un scrutin sans incident majeur

Les Comores ont voté dimanche pour élire leurs députés et conseillers des îles. Aucun incident grave n’est à déplorer dans les bureaux de vote, la sécurité avait été renforcée, avec une forte présence militaire et policière. Les résultats officiels sont attendus le 4 février mais les premières estimations doivent être dévoilées ce lundi soir.



Le scrutin s'est passé dans le calme avec une participation au-dessus de 60% d'après le ministère de l'Intérieur.
Le scrutin s'est passé dans le calme avec une participation au-dessus de 60% d'après le ministère de l'Intérieur.

La majorité des bureaux de vote étaient ouverts dès 8h, dimanche matin, même si les électeurs ne se sont pas présentés massivement à l’isoloir. Le taux de participation à 14h n’avoisinait que 15 %. D’importantes mesures de sécurité ont été prises. Les routes étaient barrées, seuls les rares véhicules munis d’un laissez-passer pouvaient circuler.

La capitale et ses alentours ont cependant connu quelques alertes : des soupçons de fraude dans un bureau, le refus de valider le vote de certains électeurs dans un autre, ou encore un bureau de vote dont l’accès était bloqué par une association. La police et l’armée, omniprésentes, sont intervenues et ont pu apaiser toutes ces situations.

Les observateurs indépendants de l’Union africaine (UA) ont validé le bon déroulement du scrutin. Pour l'élection des conseillers des îles, il n’y a qu’un tour. En revanche, le second tour des élections législatives aura lieu le 22 février prochain. Malgré la fermeture des bureaux de vote à 18h30, les premières estimations de résultats ne seront rendues publiques qu’à partir de ce lundi soir.


Rfi.fr

Lundi 26 Janvier 2015 - 14:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter