PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



Législatives du 30 juillet 2017: le maire de Ouakam quitte Bokk Gis Gis et menace

Entre Bokk Gis Gis de Pape Diop et Samba Bathily, le divorce est consommé. Le maire de Ouakam ne digère pas son absence sur les listes de la coalition gagnante «Wattù Senegaal» pour les élections législatives.



Samba Bathily claque la porte de Bokk Gis Gis. Le maire de Ouakam ne figure pas sur la liste de la coalition gagnante «Wattù Senegaal». Il compte mettre sur pied un mouvement et n’exclut pas de rejoindre la mouvance présidentielle, Benno Bokk Yakaar (BBY).

«Non seulement, je quitte Bokk Gis Gis mais j’ai (aussi) donné des consignes de vote à l’ensemble de mes militants», menace-t-il. Il s’agit, selon lui, «de ne pas voter la liste de Bokk Gis Gis et ses alliés».

«C’est notre manière de les sanctionner», se braque Samba Bathily qui annonce la création d’un mouvement. «Tout le monde nous demande de les soutenir mais on va donner un mot d’ordre et ce sera dans l’intérêt des Ouakamois. On va consulter les Djaraaf, les délégués de quartier, les associations, les ASC de navétanes, …, pour qu’au finish, tout le monde aille ensemble. Rien n’est exclu». 


Mercredi 28 Juin 2017 - 23:18




1.Posté par mayday le 29/06/2017 09:43
Ana Ngor waye, ana ngor waye

2.Posté par mayday le 15/07/2017 18:08
Bathie, La traîtrise finira toujours par te rattraper

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter