Législatives en Australie: victoire pour les conservateurs de Tony Abbott

Les bureaux de votes ont fermé en Australie, où 14,5 millions d'Australiens ont voté pour choisir leurs nouveaux représentants. Et c'est un large succès qui se dessine pour le parti conservateur et son leader Tony Abbott, désormais assuré de devenir le 28e Premier ministre d'Australie. Les travaillistes, au pouvoir depuis six ans, ont subi quant à eux un véritable camouflet, perdant de nombreux sièges au Parlement. Une véritable punition pour deux mandats émaillés par des guerres intestines au sommet du parti.



Législatives en Australie: victoire pour les conservateurs de Tony Abbott

Sans trop de surprise, les Australiens ont choisi de voter pour l'opposition conservatrice. La plupart des sondages à la sortie des urnes confirment ceux réalisés dans les semaines qui ont précédé les élections.

La coalition dominée par le Parti libéral est donnée largement gagnante par la télévision nationale et pourrait même remporter entre 90 et 100 sièges, sur les 150 que compte la chambre basse du Parlement. Les travaillistes se retrouvent donc au mieux avec de 50 à 58 sièges.
 

Stratégie payante
 

La stratégie du conservateur Tony Abbott qui a adouci son image de macho au franc-parler durant la campagne, s'est avérée payante. Exit aussi les sujets qui fâchent, comme la religion ou l'avortement. Son rival, le Premier ministre sortant Kevin Rudd, n'a pas su, quant à lui, redresser la cote de popularité au plus bas de son parti. Et il se retrouve dans une position bien délicate puisqu'il risque même, selon un sondage, de perdre son siège de député dans la circonscription de Griffith.

Une défaite cuisante pour cet ancien diplomate, charismatique et populaire, mais qui n'a pas su redorer le blason de son parti empêtré dans ses luttes intestines.


 


Dépêche

Samedi 7 Septembre 2013 - 15:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter