Les bons points de l’économie Sénégalaise : Le produit intérieur brut en nette progression

Le Produit intérieur brut (Pib), a connu une nette hausse estimée à 5,1% en 2015, par rapport à l’année 2014. Cette performance est imputable à une progression simultanée de l’activité économique dans les secteurs tertiaire (8,9%), secondaire (4,4%) et primaire (0,7%). Ces résultats sont contenus dans un rapport publié par l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD).



Les bons points de l’économie Sénégalaise : Le  produit intérieur brut en nette progression
 Cette bonne tenue du produit intérieur brut (PIB), est due à la bonne tenue du secteur tertiaire avec une progression significative estimée à (8,9), cette hausse a entrainé un accroissement de la valeur ajoutée qui a crû de (4,4%), par rapport  au même trimestre de l’année précédente.  Une évolution qui résulte de l’ensemble des activités des sous-secteurs hormis celui des activités de services qui a chuté de  (-0,2%). Toujours dans cette foulée des hausses, la valeur ajoutée du secteur du transport a progressé de 10,6% sous l’effet de la montée  du chiffre d’affaires des transports aériens (+21,6%),  et maritimes de (15,1%).

Cette augmentation a fait tâche d’huile dans le secteur du commerce qui a évolué de (4,6%) ; sous l’impulsion de la bonne tenue des marges des importations. Toutefois le rapport fait état d’une baisse  de la valeur ajoutée du secteur de la pêche, qui s’explique par la diminution des débarquements de la pêche artisanale avec (-11,6%). En outre le recul de la valeur ajoutée des activités extractives est à mettre en relation avec la demande extérieure d’or. Les bâtiments, les travaux publics, l’énergie de même que les industries alimentaires ont connu une forte hausse.  Enfin l’étude montre que les taxes sur les produits se sont relevées de 5,1% par rapport au deuxième semestre de l’année 2014.

Khadim FALL

Jeudi 17 Septembre 2015 - 15:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter