Les exportations de l’huile d’arachide au plus mal : 60 % de perte enregistrés en 2012

Principale richesse du Sénégal, la filière arachidière n’occasionne plus de rentrée d’argent. Les exportations notamment l’huile d’arachide au plus mal, sont passés de 11 % en 2011 à 4 % seulement en 2012 soit une perte de 60 %. Le conseiller économique de la délégation de l’Union Européenne (UE) qui en parle ne manque toutefois pas de donner une lueur d’espoir pour restaurer l’accès du produit sénégalais au marché de l’hexagone dans tout au plus trois (3) mois.



Les exportations de l’huile d’arachide au plus mal : 60 % de perte enregistrés en 2012


« Le Sénégal exportait à peu près 11 % en valeurs d’exportations  en huile d’arachide en 2011. Ce qui est passé à 4 % en 2012 soit une perte de 60 % de la valeur des exportations de l’huile d’arachide sur le marché européen », lâche Jean Pierre Sacaze.  A l’occasion de la cérémonie d’ouverture d’un séminaire de trois (3) jours sur le commerce international au cours de laquelle, le conseiller économique de la délégation de l’UE  indique par ailleurs que « le problème est que les préférences se sont mal érodées dans le passé. Parce qu’un certain nombre de pays qui n’avaient pas besoin de ces préférences tels que l’Arabie Saoudite, le Brésil bénéficiaient de ces préférences ».

Mais, « ils vont sortir du nouveau système. Une réforme a été décidée par l’UE et un nouveau système sera mis en place à partir du 1er janvier 2014. Le nombre de pays qui va bénéficier de la réforme passera de 176 à 40 et le Brésil, concurrent direct du Sénégal n’en fera pas partie. Il sera taxé en droit de douane de 2,9 actuellement à 6,4 à partir du 1er janvier. Ce qui permettra au Sénégal qui n’aura aucun droit de douane pour l’huile d’arachide d’avoir un meilleur accès au marché européen ».  


Mercredi 9 Octobre 2013 - 12:37



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter