Les jeunes de l’APR menacent de descendre dans la rue en cas de report de la présidentielle

Le candidat Macky Sall ne veut pas entendre parler de report du scrutin de dimanche. En effet, les jeunes de l’Alliance Pour la République (APR) qui sont contre tout protocole de report ont même menacé d’investir la rue, si jamais l’élection de ce dimanche est remise à plus tard.



Les jeunes de l’APR menacent de descendre dans la rue en cas de report de la présidentielle
« Nous récusons tout protocole d’accord avec le candidat Abdoulaye Wade. On ne peut pas comprendre nous les jeunesses de l’APR que le M23 dénie la légitimité de Wade  de se présenter à l’élection présidentielle, et une partie de ce même M23 est en train de négocier pour le report des élections et le maintien d’Abdoulaye pour un an ou deux ans à la tête de ce pays », a argumenté sur les ondes de la RFM, le président de la structure nationale des jeunes de l’APR, Abdou Mbow.
 
En déphasage totale avec la position du M23, « nous sommes contre tout report de l’élection présidentielle parce qu’à partir du 26 février, nous ne reconnaitront plus Abdoulaye Wade à la tête de ce pays, et si les élections sont repoussées, nous allons occuper les rues et ce pays-là, Wade ne va plus le diriger, et nous allons soutenir le gouvernement parallèle que notre président va installer », argue-t-il avant de mettre en garde les chefs d’Etat africains qui s’apprêtent à venir au Sénégal. « Nous voulons la paix mais aussi le respect du calendrier républicain », conclut-il.
 
 
 
 
 


Samedi 25 Février 2012 - 14:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter