Les publicitaires répondent à Bathelemy Diaz : " Nous n'accepterons pas des mensonges..."

L’association professionnelle des régies publicitaires du Sénégal (APRPS) a tenu un point de presse pour dénoncer ce qu’elle nomme un « tissu de mensonges et d’amalgames » de Barthélémy Diaz. En effet pour les professionnels de la publicité, c’est un différend juridique qui les oppose à la mairie de Mermoz-Sacré Cœur dirigée par M.Diaz.



Le conflit ouvert entre la Mairie de Mermoz-Sacré Cœur et les régies publicitaires risque de prendre des proportions plus importantes ces prochaines heures, si l’on en croit les propos des membres de l’APRPS. Ces derniers qui se disent outrés par les propos de Barthelemy Diaz, ont décidé de répondre désormais « coup pour coup, dent pour dent, life for life » au député-maire de cette commune de Dakar.

« Dire que les gens ont posé des panneaux sans autorisation, c’est des mensonges », a déclaré d’emblée le président de l’association, Abdoulaye Papiss Thiam, brandissant des arrêtés signés par le Maire de Dakar, Khalifa Sall.

M.Thiam se veut formel, l’association des publicitaires n’a aucun lien « direct ou indirect » ni avec les partis politiques, ni le pouvoir central. Pour lui, Barthelemy Diaz est « à côté de la plaque » en voulant déplacer le débat sur un terrain politique. « C’est un problème purement juridique, il ne s’agit nullement d’une question politique pour qu’il (Diaz) cite Macky Sall, Oumar Youm ou d’autres responsables politiques », précise Thiam.

Très remontés par les déclarations du maire socialiste de la commune de Mermoz-Sacré Cœur, les qualifiant notamment de « voleurs d’électricité de la Senelec », les publicitaires répliquent : « Ceci est un arrêté signé par le maire de Dakar Khalifa Sall, et qui stipule que les régies publicitaires versent une indemnité à la Ville de Dakar pour compensation », a soutenu Mouhamadou Badiane, membre de l’association.


 
align=




align=





align=



 

 


Vendredi 26 Juin 2015 - 23:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter