Levée de sanctions de Diouf et match retour contre la Côte d’Ivoire : pure coïncidence et non un quitus pour être sélectionné

Le président de la Fédération Sénégalaise de Football (FSF) se veut clair, net et précis sur la décision prise par l’Assemblée Générale ordinaire, faisant état de la levée de sanctions de l’international sénégalais, El Hadj Ousseynou Diouf. Cette décision n’est pas prononcée dans le but de faire convoquer El Hadj Diouf, précise Me Augustin Senghor.



Levée de sanctions de Diouf et match retour contre la Côte d’Ivoire : pure coïncidence et non  un quitus pour être sélectionné
La levée de sanctions du double ballon d’or africain à quelques encablures du crucial match retour contre les Eléphants de la Côte d’Ivoire sème la polémique dans le monde du football sénégalais. En effet, précisant qu’ « il n’y a aucun rapport entre la décision qui a été prise et le match Sénégal-Côte d’Ivoire en ce qui concerne le travail de l’entraineur national », le président de la Fédération établit que « ce n’est pas une levée de sanction dans le but de faire convoquer El Hadj (Diouf) ».
 
« C’est simplement le respect d’un agenda fédéral qui a fait que l’Assemblée générale a coïncidé avec l’avant-match Sénégal-Côte d’Ivoire », éclaire Me Senghor qui, dans un entretien avec la presse, laisse entendre que cette mesure vise à « essayer d’ouvrir la possibilité pour que la famille du football puisse se retrouver à l’interne ».


Mardi 25 Septembre 2012 - 11:54




1.Posté par BB le 26/09/2012 13:59
De grace laissez ce gosse il a tout fait pour votre pays le senegal , et jusqua present il fait ces preuves dans le plus serieux championnat de foot , et vous savez qu' en angleterre la L2 et la L1 ont le meme niveau , donc convoquez le et donnez lui le respect .n Termine

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter