Libération de Karim Wade : Aïda Ndiongue récuse l’idée du deal

L’ancienne sénatrice libérale, Aïda Ndiongue s’est prononcée sur la libération de Karim Wade. Mais cette libération, selon elle, loin de découler d’un deal, entre dans une démarche logique entreprise par le chef de l’Etat pour créer un climat apaisé au Sénégal.



Libération de Karim Wade : Aïda Ndiongue récuse l’idée du deal
Il n’y a rien d’extraordinaire à ce que le président de la République gracie Karim Wade. D’autant plus qu’il l’avait déjà dit. C’est l’avis d’Aïda Ndiongue qui répondait à ceux qui qualifiaient de deal la libération de Karim Wade : «Le Président Macky Sall avait annoncé qu’il allait faire libérer son jeune frère Karim avant la fin de l’année. Il a précipité les choses pour lui permettre de passer la Korité auprès des siens, c’est une décision formidable qu’il faut magnifier».

Poursuivant, l’ancienne sénatrice libérale déclare à nos confrères de l’As : «Ceux qui parlent de deal n’ont rien compris. Me Abdoulaye Wade, Karim et le Président Macky Sall ont partagé beaucoup de choses dans la vie. Il est tout à fait normal et naturel, après les péripéties de la vie, que Macky Sall adopte une position pareille vis-à-vis de son jeune frère». 

Après cette libération, Aïda Ndiongue souhaite maintenant voir le Président Macky Sall, et son prédécesseur, Me Abdoulaye Wade se réconcilier : «J’invite mon jeune frère Macky Sall à se retrouver avec le Président Abdoulaye Wade. Je formule ce souhait, parce que mon rôle est de jouer la médiation et de participer à apaiser la tension. Je ne vais jamais attiser le feu, malgré mon emprisonnement, pour des faits pour lesquels j’ai été blanchie à deux reprises par la justice. Macky Sall est mon jeune frère et il le restera toujours. Je n’aurai jamais aucune animosité à son endroit, parce que j’estime que mes déboires judiciaires relèvent du destin. Il était écrit que j’allais faire la prison». 
 

Ousmane Demba Kane

Dimanche 26 Juin 2016 - 10:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter