Libye: combats pour le contrôle des terminaux pétroliers dans l’Est

De nouveaux affrontements ont eu lieu samedi 22 mars dans l’est de la Libye, dans la ville d’Ajdabiya, entre des forces pro-gouvernementales et des autonomistes qui bloquent le pétrole depuis huit mois.



Une véhicule appartenant aux forces fidèles à Ibrahim Jadhran, à Ajdabiya, le 22 mars 2014.
Une véhicule appartenant aux forces fidèles à Ibrahim Jadhran, à Ajdabiya, le 22 mars 2014.

Samedi des affrontements ont éclaté entre des forces fidèles aux autorités de Tripoli et des autonomistes de l’Est libyen. C’est à Ajdabiya, fief des autonomistes qui bloquent la plupart des terminaux pétroliers depuis cet été, que les deux groupes se sont opposés.

D’un côté, des hommes qui soutiennent Ibrahim Jadhran, cet ancien chef des gardes en charge des installations pétrolières et qui réclame une enquête sur des allégations de fraude et une meilleure répartition des revenus du pétrole. De l’autre, la brigade Ali-Hussein-Jaber, sous l’autorité de l’armée, une des principales brigades à avoir combattu sur le front est pendant la révolution, et à tendance islamiste.

Ultimatum

Il y a une dizaine de jours, les tensions entre Tripoli et les hommes armés qui bloquent les terminaux avaient été exacerbées lorsqu’un navire avait réussi à échapper aux forces libyennes  avec à son bord 234 000 barils de brut vendus et exportés illégalement.

Arraisonné par les forces spéciales américaines, le pétrolier Morning Glory a été remis ce samedi aux autorités libyennes par la marine américaine. Tripoli a fixé un ultimatum de plus aux autonomistes pour lever le blocage des terminaux, celui-ci expire en milieu de semaine prochaine.

Source : Rfi.fr
 



Dimanche 23 Mars 2014 - 08:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter