Luc Nicolai ne pourra plus organiser de combat même s’il est libéré



Condamné à cinq ans de prison dont deux ans ferme, les choses se corsent pour le promoteur de lutte.
«Luc Nicolaï ne pourra plus avoir de licence parce que le dossier de demande de licence comprend un extrait du casier judiciaire. Si vous avez fait l’objet d’une condamnation, vous êtes exclu. Un promoteur, qui a des démêlés avec la justice, des peines privatives de liberté, ne pourra certainement pas avoir une licence. Il ne pourra plus organiser», informe Thierno Kâ, le vice-président du comité national de gestion de la lutte (Cng) dans les colones du Populaire.


Mardi 28 Janvier 2014 - 11:08




1.Posté par maliactu le 29/01/2014 16:35
Ahoooooooo!!! very sorry for you Mr. Nicolai.

2.Posté par sarr le 31/01/2014 14:59
on a n'a pas le doit de l'affaiblir comme il faut le laisse travailler il a beaucoup contribuer de maniere positive donc si aujourdhui ce que je considere comme une erreur si cela existe parceque je ne connais pas bien son dossier le prpbleme n"a rien a voir avec son travail encourageons le nicolas je vous soutien

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter