Lutte : Les promoteurs coupent le cordon avec le CNG

Les promoteurs de lutte sénégalaise ne veulent plus du Comité National de Gestion (CNG) comme interlocuteur. La bande à Gaston Mbengue qui ne dit plus reconnaitre l’instance dirigée par le docteur Alioune Sarr, menace de ne plus ficeler de combats pour la saison à venir, si le ministre des Sports ne tient pas sa promesse de les rencontrer.



Lutte : Les promoteurs coupent le cordon avec le CNG
Le collectif des promoteurs de lutte réclame le divorce avec le CNG. En effet, lors d’un point de presse tenu ce jeudi aux Maristes, Gaston et Cie qui comptent faire appliquer au ministre le référendum tournant autour de points relatifs aux frais d’organisation et de location des stades et le plafonnage des cachets à 75 millions de FCFA, ont tiré à boulets rouges sur l’équipe d’Alioune Sarr.
 
Non content de la dernière sortie du président du CNG qui avait demandé aux promoteurs de se taire, Gaston Mbengue qui rappelle que « nous sommes les bailleurs » et « pourquoi nous taire ? », tranche que « nous ne reconnaissons plus le CNG ».  Il exige également que le collectif soit représenté au sein du bureau du CNG dont l’un d’entre eux sera nommé au poste de vice-président.
 
Pour sa part, Aziz Ndiaye qui emboîte le pas au Don King de l’arène, enfonce le couteau dans la plaie en qualifiant le CNG de « dictateur ». « Nous n’accepterons plus de collaborer avec ceux qui ont fait de la dictature pendant 18 ans », a lâché le jeune promoteur dans les colonnes du journal « Le quotidien ».
 
A préciser que les promoteurs Luc Nicolai, Palla Mbengue et Serigne Modou Niang n’ont pas assisté à cette rencontre.


Vendredi 24 Août 2012 - 11:38



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter