Lutte-Thiès: Pakala vs Forza, Yékini Vs Balla Gaye 2 pour un premier face à face

A Thiès, en plus du combat qui mettra aux prises Forza et Pakala, la capitale du rail abritera, ce mercredi, le premier face-à-face entre Yékini et Balla Gaye 2. C’est l’œuvre de Luc Nicolaï, le promoteur de la petite côte. Le jour de la fête de notre indépendance.



Lutte-Thiès: Pakala vs Forza, Yékini Vs Balla Gaye 2 pour un premier face à face
Le stade Maniang Soumaré de la capitale du rail (Thiès) abritera, demain, le combat phare qui opposera Forza de l’écurie Fass à Pakala de l’écurie Mbour Montagne. Une rencontre ficelée depuis 2009. Mais, qui n’a pu se tenir du fait de la blessure au genou du sociétaire de Fass. Et depuis, son adversaire du jour, Pakala, rumine sa stratégie et l’attend de pied ferme. Il veut solder ses comptes au protégé de Moustapha Guèye. Une tâche qui ne  s’annonce toutefois pas facile. Compte tenu de l’envergure du client d’en face. Comme lui, Forza a ses humanités dans la lutte traditionnelle, avec le même titre de champion d’Afrique et vainqueur du trophée des poids lourds. C’était lors du drapeau du chef de l’Etat.

Forza et Pakala sont deux jeunes mastodontes qui ne savent pas reculer dans une partie de lutte. Où ils donnent tout ce qu’ils ont dans le ventre pour répondre à l’attente des organisateurs et des amateurs. Pakala et Forza savent aussi donner le spectacle pour remplir leur contrat sans triche.  Tout un spectacle au programme des férus de lutte qui feront le déplacement en masse sur Thiès.
En plus, ces derniers auront le premier face-à-face entre Yékini de l’écurie Ndakarou et Balla Gaye n°2 de l’école de lutte de son homonyme. Un show à l’américain que les organisateurs proposent au public Thièssois. Tout un beau spectacle qui entre dans le cadre de la fête de notre accession à la souveraineté internationale. Ce 4 avril est alors jour de l’arène.

En Prime, le Promoteur Luc Nicolaï & Co démarre le premier tournoi de lutte intensive avec frappe (Clif), qui regroupera de jeunes poids lourds dans l’arène.
Des combattants rompus à la tâche qui auront à cœur de jouer leur partition dans cette première de l’arène. Boy Ndiaye de l’écurie des Parcelles Assainies ira à l’assaut de Mbagnick Ndiaye de l’écurie Ndakarou, fils du légendaire champion Mouhamed Ndiaye Robert Diouf. Un beau combat que les puristes auront l’occasion de voir pour apprécier le talent des protagonistes en lice.
Seront aussi de la partie, Ablaye Wade de l’écurie Mor Fadam et Ndiol Ngor. Un combat  qui ne sera pas de tout repos pour ces deux gaillards qui ont tout à revendre dans l’arène.

avec Walfadjri
 


Mercredi 4 Avril 2012 - 16:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter