Lutte contre le blanchiment d’argent: La belle moisson du Sénégal, 670 millions et 2 terrains recouvrés

La lutte contre la corruption porte la promesse des fleurs car l’Etat du Sénégal a réussi à recouvrer plus de 670 millions de Fcfa. Des résultats qui font du Sénégal un exemple à suivre dans l’Union monétaire ouest-africaine, selon le dernier rapport du Groupe intergouvernemental d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique de l’Ouest (GIABA).



Lutte contre le blanchiment d’argent: La belle moisson du Sénégal, 670 millions et 2 terrains recouvrés
Le Sénégal est champion en Afrique de l'ouest en matière de lutte contre la corruption et le blanchiment des capitaux. En effet, le dernier rapport du Groupe intergouvernemental d'action  contre le blanchiment d'argent en Afrique de l'ouest (GIABA), montre que notre pays est sur la bonne voie et fait d'énormes efforts.

Ce satisfécit lui a été décerné par le Giaba, lors de la 24éme réunion plénière de la commission  technique du Giaba. Et, à en croire,  Adama Coulibaly, directeur général de la structure « Le Sénégal reste l’un des pays les plus performants en matière de lutte contre la corruption et le blanchiment d’argent, le Dg tient à préciser, qu’il ne s’agit nullement de considérations politiques mais d’une réalité du terrain », déclare M. Coulibaly.

De son côté le secrétaire général du ministère de l’Economie et des Finances se félicite « des efforts remarquables consentis  par le Sénégal dans la lutte contre la corruption et le blanchiment d’argent ». Ajoutant que « Notre pays est inscrit dans l’émergence à l’horizon 2035. Et, pour atteindre cet objectif le Président Sall a posé les jalons forts pour lutter contre toute forme de corruption et de blanchiment. C’est pourquoi il créé l’Ofnac », conclut Cheikh Tidiane Diop.  
 
 

Khadim FALL

Vendredi 6 Novembre 2015 - 07:59



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter