Lutter contre la cybercriminalité : «Tic protection » et la gendarmerie aux avant-postes

La menace d’une attaque cybercriminelle plane partout. C’est ce qui a motivé l’Association Tic protection, en collaboration avec la Gendarmerie, à organiser un atelier de sensibilisation pour relever le niveau de prise de conscience des populations par rapport à ce danger qui les guette.



Lutter contre la cybercriminalité : «Tic protection » et la gendarmerie aux avant-postes
La cybercriminalité est partout présente, et la population doit en prendre conscience. C’est l’avis de l’expert en cybercriminalité, Amadou Bamba Thiam, qui s’est servi de ce prétexte pour organiser une campagne de sensibilisation par rapport à ce fléau.

 «Le défi est énorme. Un le cybercriminel, tout ce dont il a besoin, c’est un ordinateur et une connexion à internet. Et nous savons que partout au Sénégal il est possible d’avoir une connexion à internet. Donc il est essentiel de sensibiliser la population », a-t-il déclaré.

Etayant ses propos, le président de l’Association Tic protection, énumère les nombreux mails reçus par tierce personnes leur faisant croire qu’elles ont gagné à une loterie à laquelle elles n’ont jamais participé ; d’un commentaire à caractères diffamatoire qu’on retrouve sur la toile, entre autres.

Cette campagne de sensibilisation à laquelle participe la gendarmerie a donné l’occasion à cette dernière d’inciter les populations à la vigilance : «il faut une bonne sensibilisation pour que les usagers comprennent qu’ils doivent être à la base des procédures qui doivent être engagées à l’encontre de ces cybercriminels. Je vais lancer un appel à toutes les populations de faire cet effort, si jamais elles sont victimes d’une cybercriminelle, de venir voir les services de la gendarmerie et de la police», a demandé Capitaine Malick Faye, formateur à la gendarmerie nationale.

Ousmane Demba Kane

Dimanche 24 Juillet 2016 - 08:40



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter