Macky Sall demande une évaluation de la Stratégie de Croissance Accélérée

Le président Macky Sall, en dynamique de croissance de 7 % en vue de 2015, a exhorté le premier ministre, Abdoul Mbaye, en conseil des ministres, hier, à « veiller constamment au pilotage intégré et performant de la mise en œuvre de la stratégie économique de l’Etat ».



Macky Sall demande une évaluation de la Stratégie de Croissance Accélérée
Toujours dans sa communication le Président de la République a également abordé la question de l’amélioration remarquable de l’environnement des affaires, en rappelant au Gouvernement son attachement particulier à la question. Il a ainsi noté la forte influence du climat des affaires, notamment la célérité dans les règlements du contentieux juridique et des transferts de propriété, de même que les autorisations de construire, dans l’attractivité des investissements directs étrangers et la compétitivité du Sénégal.
Le Chef de l’Etat a ensuite réitéré ses directives relatives à la mise aux normes internationales des procédures administratives, pour promouvoir un secteur privé (PME/PMI) dynamique, appuyé par un système de financement adéquat.

Le Président de la République a ainsi demandé au Gouvernement d’encourager, en relation avec le système bancaire, le dispositif du FONSIS et du FONGIP, en cours de déploiement, les joint-ventures, afin de permettre aux entreprises locales de capitaliser les avancées technologiques par le mécanisme des transferts.

Le Chef de l’Etat a également exhorté le Premier Ministre à engager une réflexion sur les missions, le financement et le positionnement opérationnel de l’APIX, en vue d’une prise en charge optimale du volet des investissements.

Par ailleurs, le Président de la République a invité le Premier Ministre à évaluer dans les meilleurs délais et en rapport avec tous les acteurs et partenaires financiers impliqués, la Stratégie de Croissance Accélérée (S.C.A).

Cette évaluation devra permettre au Gouvernement, dans une démarche pragmatique, d’engager une rationalisation globale de notre système national de promotion des investissements et d’accélération de la croissance.

Dans la dynamique de l’objectif de 7 % de taux de croissance à partir de 2015, le Chef de l’Etat a invité le Premier Ministre à veiller constamment au pilotage intégré et performant de la mise en œuvre de la stratégie économique de l’Etat.


Vendredi 17 Mai 2013 - 11:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter