Madagascar: conflits entre des villages dans le sud, au moins 22 morts

Dans l’extrême sud de Madagascar, un conflit entre deux villages se solde par la mort d’au moins 22 personnes. Selon la gendarmerie, le conflit a éclaté sur fond de vols de bœufs et d’exploitation de gisement minier. Des cases ont été pillées et incendiées. Les autorités comptent près de 3000 déplacés.



A Madagascar, le vol de boeufs est un fléau qui continue de causer des ravages. AFP PHOTO / ANDREEA CAMPEANU
A Madagascar, le vol de boeufs est un fléau qui continue de causer des ravages. AFP PHOTO / ANDREEA CAMPEANU

Les affrontements ont eu lieu dans une région reculée, à 80 km de la petite ville d’Amboasary, dans la région de Fort Dauphin. Selon le chef de la gendarmerie de la région, le conflit entre les deux villages a deux origines : d’abord des affaires de vols de bœufs entre les deux communautés, ensuite la présence d’une mine de saphir. « Il y a un instigateur, explique le chef d’escadron Ranaivoarison, il y a un monsieur qui veut accaparer le terrain et qui a allumé l’étincelle entre les gens. »

Des habitants des deux villages se sont alors affrontés. La gendarmerie affirme avoir tué une vingtaine de « malfaiteurs ». Le déroulement des événements et le nombre de victimes varie selon les sources mais au moins 22 personnes ont été tuées. Des cases d’habitation ont été incendiées.

Le Bureau national de gestion des risques et catastrophes coordonne l’aide aux déplacés. Mamy Andriamasinoro dirige le service de secours d’urgence du BNGRC, expliquant qu'il « il y a environ 3000 déplacés, certains ont fait le trajet en taxi-brousse, certains ont fait les trajets à pied. L’administration locale a pris les choses en main et a organisé l’accueil de ces gens, les a mis dans des endroits sécurisés, un stock de nourriture a été mis à disposition. »

Le retour des déplacés n’est pas encore à l’ordre du jour. Les forces de l’ordre envisagent d’entreprendre une nouvelle opération pour rétablir l’ordre dans la zone.

Source : Rfi.fr
 



Jeudi 15 Mai 2014 - 02:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter