Madagascar : manif pro-Ravalomanana

Une personne a été blessée et trois autres arrêtées lorsque la police tentait de disperser des manifestants fidèles à Marc Ravalomanana, samedi à Antananarivo, la capitale de Madagascar.



Ravalomanana entouré de ses proches, le 13 octobre 2014, à Madagascar.
Ravalomanana entouré de ses proches, le 13 octobre 2014, à Madagascar.

Le rassemblement avait été interdit par les autorités.

La police a fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants, lorsque ces derniers ont tenté de bloquer la circulation.

Selon l’AFP, des manifestants ont enflammé des cartons et lancé des pierres sur des véhicules de police. Un homme a perdu deux doigts en tentant de déplacer une énorme pierre pour barrer la rue. Il a été arrêté et emmené à l'hôpital.

Les forces de l'ordre ont interpellé deux autres personnes, dont un ancien membre du congrès de la transition issu de la Mouvance Ravalomanana, Feno

Ranaivo, qui avait pris la parole devant la foule.

"Laissez le peuple s'exprimer", avait-il lancé devant les policiers rassemblés. "Il faut écouter ce qu'on a à dire si on veut résoudre la crise dans ce pays", a-t-il dit ensuite à des journalistes sur place, avant d'être interpellé.

Marc Ravalomanana, en exil en Afrique du Sud depuis qu'il avait été renversé en 2009, est rentré clandestinement sur à Madagascar dimanche dernier.

Lundi matin, il a donné une conférence de presse avant d'être arrêté et déplacé à Diego Suarez, dans le nord du pays, où il est en résidence surveillée.


Rfi.fr

Dimanche 19 Octobre 2014 - 02:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter