Mairie-ça chauffe à Podor: « On ne sait pas à quoi joue le Président de la Cour d’Appel », avocat d’Aïssata Tall Sall



Saint-Louis tient son maire en la personne de Mandour Faye. De même que Fatick avec Matar BA qui n’est autre que le nouveau ministre des Sports dans le gouvernement de Mahammed Dionne, ainsi que la localité de Golf Sud, banlieue de Dakar où Aïda Sow Diawara du Parti Socialiste (PS) vient d’être élue mairesse devant Ousmane Guissé de l’Alliance des Forces du Progrès (AFP). Mais à Podor où l’installation d’Aïssata Tall Sall est prévue ce jeudi, ça grogne du côté de la responsable socialiste qui a même constitué des avocats qui n’écartent pas de récuser le Président de la Cour d’Appel. Ce, pour impartialité après la saisine de Racine SY, l’opposant de Me Aïssata Tall Sall.
 

 « Nous n’excluons rien du tout y compris la récusation du Premier président de la Cour d’Appel parce que depuis le début de cette affaire, les actes qu’il a posées, ne nous rassurent pas. Sa position n’est pas celle d’un juge neutre. Sinon, il ne nous aurait pas interdit d’accéder à son bureau et même l’accès du Palais de justice. S’il n’a rien à cacher dans cette affaire, il doit nous laisser assister à cette audience parce que les informations qu’il veut vérifier, il les tient finalement de qui ? Mais en réalité, c’est le plénipotentiaire de l’autre liste qui vient ici fouiner dans son bureau et lui donne toutes sortes d’informations erronées. Et ce sont ces informations qu’il veut vérifier en convoquant des citoyens de Podor », tacle Me Mbaye Séne qui martèle.
 

« C’est une mesure d’instruction, nous devons y assister. Un juge civil même s’il descend sur les lieux pour vérifier une information doit convier les parties à cette descente-là" car dit-il sur les ondes de la Rfm, « il n’y a rien à cacher. J’ai discuté avec les magistrats et ils m’ont tous dit que tout ce qui se fait à l’audience est contradictoire…Le juge n’a pas le droit, ni le pouvoir de nous empêcher d’accéder à la salle encore moins au Palais de justice. Nous n’avons plus confiance en lui». Candidate à sa propre succession, Aïssata Tall Sall avait été déclarée vainqueur par la commission départementale de recensements des votes. Le recours de Racine SY du camp présidentiel n'avait pas tardé. 


Lundi 14 Juillet 2014 - 15:18



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter