Mairie de Thiès : Idrissa SECK ne veut pas d’un troisième mandat, mais …



Mairie de Thiès : Idrissa SECK ne veut pas d’un troisième mandat, mais …


Le leader de « Rewmi », Idrissa SECK a révélé le week-end dernier dans son fief (Thiès) qu’il ne sera pas candidat à la mairie de Thiès, cependant, il va diriger la liste du parti. C’était à l’occasion d’une réunion focalisée sur les recommandations du parti sur la vente des cartes et les renouvellements à la base.

« J’ai déjà fait deux (2) mandats (de 5 ans), je n’en ferai pas un troisième. Cependant, tant qu’il me restera un souffle de vie, je participerai de toutes mes forces au développement et au rayonnement de Thiès. C’est à cet effet que je dirigerai la liste de mon parti ou de la coalition et resterai membre du conseil municipal et du conseil régional. Mais Thiès compte assez de fils talentueux pour diriger la mairie et le conseil régional », martèle le capitaine de Rewmi devant ses militants.

Par ailleurs, Rewmi compte se préparer activement pour les élections locales de 2014. « (…) Sans préjuger ce que sera Benno Bokk Yakaar, Rewmi doit se préparer activement à ces élections », lance « Idy » dans les colonnes de « L’As ».

Du côté de la mouvance présidentielle, les apéristes ont également tenu un meeting dans la ville de Thiès ce week-end dernier. Au cours de cette remobilisation, Birame FAYE, directeur de l’Agence national pour l’emploi des jeunes (Anej) a laissé entendre que « la ville n’a pas besoin d’un maire qui réside hors du pays. Il faut l’enlever car Thiès ne mérite pas d’être prise en otage par quelqu’un qui passe tout son temps dans les hôtels de luxe à l’étranger ». Pour lui, « on ne peut pas développer une ville avec une mairie tout le temps sous intérim, (…) ». 



Lundi 4 Février 2013 - 09:59



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter