Malaise à la cour Suprême : Habibatou Diallo fait appel au Chef de l’Etat.

La magistrate Habibatou Diallo Guèye, a écrit au président de la République pour solliciter son arbitrage dans l’affaire qui l’oppose au président de ladite cour, Mamadou Badio Camara. En effet, la dame conteste son affectation à la Chambre civile de la cour Suprême qui émane du président de cette juridiction, car comptabilisant 15 ans d’expérience dans le milieu du Droit administratif.



Malaise à la cour Suprême : Habibatou Diallo fait appel au Chef de l’Etat.
L’arbitrage du président de la République, c’est ce que requière Habibatou Diallo Gueye. En effet, la magistrate a rédigé une lettre adressée au Chef de l’Etat en sa qualité de garant de la Constitution, pour contester sa nomination à la Chambre civile de la Cour suprême. Selon la magistrate, cette décision Mamadou Badio Camara serait arbitraire d’autant plus qu’elle a à son actif, plus de 15 années d’expérience en droit administratif. La montée au créneau de la juge peut s’expliquer si l’on sait,  qu’affecter un juge de cette trempe, qui, selon elle, n’a fait que du droit administratif  serait l’inviter à aller revoir ses cours de droit civil.

Mais cette décision de recourir à Macky Sall a peu de chance de déboucher sur quelque chose. En effet, le Premier président de la cour suprême qui est le magistrat le plus gradé a toute la latitude, étant l’autorité suprême, de procéder à des affectations

Ousmane Demba Kane

Jeudi 28 Mai 2015 - 09:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter