Mali: 9 casques bleus nigériens tués dans une attaque terroriste

Neuf soldats nigériens tués. C'est le bilan provisoire d'une attaque contre un convoi de la Minusma ce vendredi matin au Mali. L'attaque n'a pas encore été revendiquée.



Casques bleus de la Minusma au Mali. Pierre René-Worms/RFI
Casques bleus de la Minusma au Mali. Pierre René-Worms/RFI

Le convoi des soldats du Niger circulait sur l'axe Menaka-Ansongo. C'était une mission de ravitaillement. Deux hommes circulant à moto - le mode opératoire utilisé en ce moment par les jihadistes dans le nord du Mali - ont bombardé la patrouille à la roquette, précisément au RPG 7. Deux véhicules et une citerne ont été détruits. D'importants moyens aériens ont été ensuite déployés pour sécuriser la zone et permettre l'évacuation des blessés. 

« Acte terroriste et odieux »

L'attaque, qui s'est déroulée non loin du village d'Indélimane, n'a pas été, pour le moment, revendiquée. Située au sud-est de Gao, la zone est connue pour être l'un des points de repli du Mujao (le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest).

Dans un communiqué, l'état-major de l'armée du Niger a rendu hommage aux 9 soldats tués ce matin et a indiqué être « plus que jamais déterminé à lutter contre toute forme de terrorisme ». La Minusma a condamné pour sa part  « cet acte terroriste et odieux ». « Ces crimes ne doivent pas rester impunis, a déclaré son porte-parole. Cette violence doit cesser immédiatement »

Depuis Gao, la Minusma a déployé d'importants moyens aériens pour sécuriser la zone.


Rfi.fr

Samedi 4 Octobre 2014 - 12:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter