Mali : deux diplomates algériens libérés par le Mujao

Deux diplomates algériens qui faisaient partie d'un groupe de sept otages enlevés en avril 2012 par le Mujao à Gao, dans le nord du Mali ont été libérés dans la nuit de vendredi à samedi. Ils ont été récupérés près de Bordj Badji Mokhtar, à l'extrême sud du pays, près de la frontière malienne.



Des combattants du Mujao près de l'aéroport de Gao. AFP PHOTO / ROMARIC OLLO HIEN
Des combattants du Mujao près de l'aéroport de Gao. AFP PHOTO / ROMARIC OLLO HIEN

C'est le ministère des Affaires étrangères algériennes qui a annoncé cette libération ce samedi 30 août. Les deux diplomates algériens avaient été enlevés avec cinq autres le 5 avril 2012 à Gao. Leur enlèvement avait été rapidement revendiqué par le Mujao, le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest, mouvement qui contrôlait la ville malienne dans le courant de l’année 2012. Trois otages avaient été libérés en juillet de la même année.

Un diplomate exécuté, un autre décédé

Puis, en septembre 2012, le Mujao avait annoncé l'exécution du vice-consul algérien,
information qui a été confirmée pour la première fois par Alger, les autorités algériennes annonçant également la mort en captivité du consul Boualem Saïes « des suites d'une maladie chronique ».

Le gouvernement algérien assure ne pas avoir versé de rançon aux ravisseurs en échange de cette libération et évoque «  d'intenses et inlassables efforts déployés par les institutions de l'Etat, dans la plus grande discrétion ».

L'annonce de cette libération intervient à la veille de l'ouverture de négociations inter maliennes à Alger lundi prochain 1er septembre et au lendemain de la signature d'une plateforme commune des groupes armés du nord du Mali, à Ouagadougou. Un otage algérien serait encore aux mains du groupe armé.

 


Rfi.fr

Dimanche 31 Août 2014 - 01:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter